08 août 2012

Jamais deux sans trois

J'aime pô le mois d'août. Déjà paske tout est fermé, les gens sont censés être partis. Pourtant le métro est blindé - normal, y a des touristes en masse, et la RATP met moins de rames... C'est malin. Ya des bouchons partout - normal, à Paris le mois d'août c'est le mois des travaux. En plus, ils nous collent Paris Plages, qui sert à pas grand chose vu comment que c'est pris d'assaut - et si t'es pas sur site aux aurores, tu peux te brosser pour accéder aux transats - et qui font le dawa sur les quais, que les voitures sont obligées... [Lire la suite]
Posté par Ferdiebear à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 août 2011

Grande Scalpel-Braderie

Les plus anciens lecteurs de ce blog s'en souviendront peut-être : il y a quelques années (bah oui, ce blog est vieuuuuuuuuuuux ! Surtout que c'était sur mon blog d'avant...) j'avais écrit un post sur un mannequin israélien qui s'était fait implanter des prothèses mammaires, puis qui avait réclamé à l'Etat une réduction d'impôt, estimant que cette opération relevait des frais professionnels. Ca vous rappelle quelque chose ? Si non, allez donc lire ici l'intégralité du post de l'époque. A l'époque, ça m'avait fait plutôt marrer, sur... [Lire la suite]
Posté par Ferdiebear à 17:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2011

Du 1er mai...

Aujourd'hui, c'est le 1er mai. Une date particulière pour moi cette année... D'abord, c'est la date anniversaire de mon blog. Pas celui-ci, non (la première note en remonte au 15 janvier 2007), mais sa première émanation, sur une autre plateforme, u-blog (paix à ses cendres). Le premier post de toute ma carrière de blogueuse a été mis en ligne le 1er mai 2004 (putain ! 7 ans !! déjà !!!). Consultable sur le blog de sauvegarde que j'ai dû créer à la mort de u-blog, ici pour ceux que ça amuserait. Ensuite, aujourd'hui, ça fait tout... [Lire la suite]
Posté par Ferdiebear à 15:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mars 2011

Lettre ouverte à un nouveau grand du Thriller

Aujourd'hui, une fois n'est pas coutume, ce post n'est pas un délire. Hé non. Tout arrive. Aujourd'hui, j'ai décidé d'écrire une lettre. Ouverte tant qu'à faire. Ce qui signifie que, même si elle ne s'adresse pas à vous, ne vous sentez pas obligé de refermer l'enveloppe (virtuelle), pas d'indiscrétion en vue, allez-y, vous êtes les bienvenus. Cette lettre, donc, s'adresse à Cédric Bannel. Entrepreneur, patron de Canalblog (mes respects, Monsieur le Directeur...), mais aussi et surtout auteur de thrillers. Allez, on y va.  ... [Lire la suite]
Posté par Ferdiebear à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 janvier 2011

Le retour de la vengeance de l'oursonne

Bonjour les lecteurs. Aujourd'hui, faisage de point. Asseyez-vous, sortez les calculettes. 2007 : 30 posts sur ce blog. Soit 2 à 3 notes par mois. Pas glorieux comme rythme, mais bon c'est relativement régulier. 2008 : 7 posts. Aïe aïe aïe, la chute ! Un nouveau boulot très excitant, prenant, motivant ; pas beaucoup d'heures de sommeil, tentatives d'avoir une vie autour...  Passons. 2009 : 8 posts. Mouais... Toujours le même boulot, la conjoncture un peu pénible, grande fatigue permanente, de moins en moins de sommeil, de... [Lire la suite]
Posté par Ferdiebear à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 décembre 2009

Pensée du Jour

<!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} p {mso-margin-top-alt:auto; margin-right:0cm; mso-margin-bottom-alt:auto; margin-left:0cm; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New... [Lire la suite]
Posté par Ferdiebear à 01:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 septembre 2009

La libellule, la baronne et les rhododendrons

Encore un...Décidément...Ce blog va bientôt devoir changer de couleur, si ça continue... De gris, virer au noir... Ce soir, ce post est dédié à Simon Berryer. Ce nom-là ne vous dit peut-être rien. Mais vous connaissez cet homme. Si, si. C'est forcé. Simon Jacques Eugène Berryer, né le 21 juillet 1926 à Cauterets, dans les Hautes-Pyrénées. Simon Jacques Eugène Berryer est mort ce week-end. Là, comme ça, vous vous en foutez certainement. Mais Simon Jacques Eugène Berryer était plus connu sous le nom de Sim. Les plus jeunes ne le... [Lire la suite]
Posté par Ferdiebear à 23:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 août 2009

Erreur de casting

Vous connaissez l'histoire de ce chien qui regarde son maître d'un oeil suppliant ? Attendant un geste de sa part, que ce soit une caresse ou un coup ? Et dans les deux cas, le chien lèche la main qui l'a touché, tout heureux que son maître manifeste quelque chose vis-à-vis de lui. Tout content lorsque c'est une caresse, aplati en signe de soumission lorsqu'il prend un coup, avec un oeil tout humide et néanmoins rempli d'amour. J'ai toujours ressenti une immense pitié pour ce chien,et une haine brûlante pour le maître qui frappe... [Lire la suite]
Posté par Ferdiebear à 12:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
14 juillet 2009

La guerre est déclarée !

Chuis verte. Mardi 14 juillet, je suis au bureau depuis 9 heures et pour toute la journée.Mais c'est pas ça le pire. Le ballet des avions et autres hélicoptères au dessus de ma tête est en train de me rendre folle. De rage, et puis aussi folle tout court.C'est la guerre.Ah non, c'est le 14 juillet, me direz-vous, donc défilé.Oui, mais justement. Attendez, je vous explique le contexte. Je travaille dans une entreprise un peu particulière, avec une activité qui ne l'est pas moins, et pour laquelle jours fériés traditionnels... [Lire la suite]
Posté par Ferdiebear à 11:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
23 avril 2009

Conte de fée moderne

Et si aujourd'hui, on racontait une belle histoire ? Allez, tout le monde s'asseoit en cercle, j'ouvre le livre et je commence la lecture : Le Petit Poucet, de Charles Perrault Il était une fois un bûcheron et une bûcheronne qui avaient sept enfants, tous garçons; l'aîné n'avait que dix ans, et le plus jeune n'en avait que sept. On s'étonnera que le bûcheron ait eu tant d'enfants en si peu de temps ; mais c'est que sa femme allait vite en besogne, et n'en avait pas moins de deux à la fois. Ils étaient fort pauvres, et leurs... [Lire la suite]
Posté par Ferdiebear à 16:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]