23 janvier 2011

Le retour de la vengeance de l'oursonne

Bonjour les lecteurs. Aujourd'hui, faisage de point. Asseyez-vous, sortez les calculettes.

2007 : 30 posts sur ce blog. Soit 2 à 3 notes par mois. Pas glorieux comme rythme, mais bon c'est relativement régulier.

2008 : 7 posts. Aïe aïe aïe, la chute ! Un nouveau boulot très excitant, prenant, motivant ; pas beaucoup d'heures de sommeil, tentatives d'avoir une vie autour...  Passons.

2009 : 8 posts. Mouais... Toujours le même boulot, la conjoncture un peu pénible, grande fatigue permanente, de moins en moins de sommeil, de plus en plus de stress, sale période, grosse déprime... un début de dépression ?

2010 : un unique post. En une année, un seul sursaut, une seule tentative de sortir de cet état d'hibernation bloguien. Mais qu'est-ce qu'il s'est donc passé ?

Oula.

Ben en fait, plutôt du positif. Même si le début de l'année a été hard. Très hard. Hardcore même. Déjà, en termes d'actu à commenter. Que des décès. En vrac (ouais, j'aurais pu les classer par ordre d'appari... euh... de disparition) depuis la fin 2009 : Pierre Vaneck, Roger Pierre, Super Nanny, Mano Solo, Philippe Séguin, Yves Rocher, Gene Barry, Jacno, Robert Ginty...  (cherchez l'intrus). J'en passe et pas forcément des meilleurs. Après Sim, Michael Jackson et l'un des Frères Jacques... les héros de mon enfance disparaissaient les uns après les autres ; ce blog allait tourner à la collection de faire-part. Pas très motivant, pas très réjouissant.

Toujours dans le hardcore, un bel accrochage avec ce qui n'allait pas tarder à devenir mon ex-employeur. Il est vrai que la mode depuis quelque temps en entreprise est au harcèlement moral, à l'écrasement de collaborateurs pressés comme des citrons mûris au bon soleil de Méditerranée puis, une fois secs, rejetés comme un chien sur une aire d'autoroute en plein mois d'août avec pour seule perspective la SPA se shooter aux antidépresseurs en rejoignant les rangs de Pôle Emploi.

Bon, dans mon cas, on n'en est pas arrivé là. Accrochage, prenage d'avocat, négociations d'arracheur de dents même pas conventionné, puis liberté retrouvée. Retrouvage aussi de Pôle Emploi, mais bon, c'est devenu un  vieux copain, vu qu'on se retrouve très régulièrement (tous les 2 ans en moyenne) depuis quelques années maintenant. Salut Polo ! Tu vas bien, depuis la dernière fois ? Attends, j'te fais la bise, si si, j'te jure, ça m'fait plaisir de te revoir.

Liberté retrouvée, donc. Bah laissez-moi vous dire que, quand on est, comme moi, une oursonne élevée au grain dans les steppes sauvages, aka les grandes forêts verdoyantes de ma chère Ile de France, la liberté après des mois et des mois d'asservissement salarié, bah ça fait du bien. Même si au bout d'un moment, on finit par réaliser que certains aspects de la vie vont se compliquer quelque peu, au moins sur le coup ça la simplifie - la vie - carrément.

En deux mots, le début 2010 pour moi c'était plutôt ça : bye bye boulot = ouf ouf ouf et youpi !

Et pour la suite de l'année, le programme a été plutôt agréable : reprise en main de la bête, remontage du moral bien cassé par les aléas précédemment évoqués, lustrage de la fourrure devenue plutôt terne et  réhydratation d'un cerveau passé en mode automatique depuis plusieurs mois.

Et me revoilà, donc, début 2011, un peu changée, un peu vieillie... mais ne dit-on pas que c'est ainsi que l'on acquière la sagesse ?

Sage, je ne le suis sûrement pas encore, mais en tout cas, 2009 et 2010 m'ont permis d'apprendre deux ou trois petites choses sur la vie, l'univers et le reste. En espérant que ce mouvement vers le mieux va se prolonger - mais on va tout faire pour !

Donc, réouverture du blog alors ? Bah écoutez, on va voir. En évitant de la jouer Retour de la Vengeance ou Rocky 26-12. Mais peut-être qu'en 2011, si Dieu le veut (non, pas Philippe - spécial dédicace aux plus de 35 ans), l'envie sera de nouveau présente, et l'actu souriante et bienveillante aux Délires ?

Allez, on y croit !

Posté par Ferdiebear à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le retour de la vengeance de l'oursonne

Nouveau commentaire