23 mai 2007

Treize à la douzaine !

Bouh la la ! Ce mois de mai, quel pénible !

Y a des ponts partout, qui désorganisent tout et tout le monde... Pas le temps de prendre son temps, il faut rentabiliser au maximum cette denrée rare : 3 semaines d'affilée avec seulement 3 jours ouvrés ! Carrément dingue...

Et pour les gens qui comme moi, ne travaillent pas ce mois-ci, c'est un vrai casse-tête : bien calculer son coup pour ne pas se retrouver sur les routes avec tous les week-enders qui veulent à toutes forces en profiter, sinon bonjour les bouchons ; ne pas oublier que les magasins risquent d'être fermés, sinon gare à la pénurie de choses à se mettre sous la dent...

Ben tiens ! Justement ! La pénurie, ça m'est tombé dessus le week-end dernier... même plus une goutte de miel dans les placards ! Décrétage de grève de la faim obligatoire et forcée ! Et moi, la grève de la faim, les restrictions alimentaires, le jeûne, ça me met de - très - mauvaise - humeur. D'où cette solution extrême adoptée en dernier recours par un Chéri décomposé : bon, Ferdie, c'est juste pas possible, il faut que tu manges, et urgemment encore, sinon je vais finir par t'étrangler tellement t'es désagréable ! Direction le restau, et fissa, nan mais ! Gloups... Chéri, comment t'as trop bien géré le truc, t'es une vraie star !

Mébon, heureusement, tout ce non-sens calendaire est derrière nous maintenant, et on pourrait penser qu'à partir de dorénavant, les choses seraient revenues à la normale.

C'est du moins ce que je croyais tantôt, alors que je partais de par les chemins, sans bicyclette (nan mais ho ! j'm'appelle pas Paulette, moi) mais avec détermination, destination mon centre commercial préféré, en mission de ravitaillement. Votre mission, si vous l'acceptez : remplir ce caddie à ras bord en un minimum de temps, victuailles et breuvages, sans modération, exécution !

Et effectivement, à part les rayons étrangement vides de clients (mais où sont-ils donc tous passés ? Ohé ? les gens, zêtes où ? mais reviendez, quoi.... ), à part le manque de chalands dans les allées, disais-je, ce temple de la consommation avait repris son allure habituelle.
Et vas-y que je te fais 3 flacons de gel douche pour le prix de 2, pour tout paquet de céréales xyz (bah quoi ? vous les aimez pas, vous, les céréales xyz ?) 40 centimes d'euros offert en bon d'achat valable jusqu'à dans 3 jours zavez qu'à vous organiser et venir faire vos courses plus souvent, nan mais des fois... Bref, tout le binz habituel du marketing pour nous donner l'envie irrépressible d'acheter des trucs qu'on avait pourtant pas marqué sur la liste des courses.Promo_Scoots

Sauf que là, en plein milieu d'un grand carrefour d'allées, je dirais même plus : en plein milieu des allées de Carrefour, je suis tombée sur une promo que j'avais encore jamais vue, de ma vie, sur la tête de ma grand-mère, si je mens je vais en enfer.
Ca, là :

Bon d'accord, on voit pas bien ; si vous ne l'avez pas fait de vous-même, alors allez-y, cliquez sur l'image pour la voir en grand. Perso, j'en suis pas revenue - et d'ailleurs, je ne suis même pas encore partie, c'est vous dire combien j'ai halluciné.

Achetez un scooter, et pour 1 € de plus, vous avez un deuxième scooter ! ????
Ca c'est de la promo intéressante !

C'est clair que quand tu vas à Carrouf, sur ta liste de courses tu marques "Scooter 125 cc". Bah oui, tous les jours même. C'est vrai, c'est comme les pâtes ou les boîtes de sauce à la tomate : on devrait toujours avoir un scooter dans un placard. On ne sait jamais, s'il y a des amis qui arrivent à l'improviste, on pourra toujours leur faire des spaghetti bolognaise proposer une petite balade en deux-roues. Et puis bon, un p'tit 50 cc en plus du 125, c'est pas bête : ça prend pas de place et ça peut toujours servir.

Nan mais sérieux... est-ce bien utile, est-ce bien raisonnable, ce genre de promo ?

Ils ont pété une durit, au centre commercial, ou bien ?

Et quand on pense que les durits, justement, il doit y en avoir quelques unes sur ces foutus scooters, ben on se dit que quelque part, vaudrait mieux que ce soit pas celles-là qu'ils aient pété. Sinon, gare à la casse moteur. Vous m'direz, c'est peut-être pour ça qu'ils en vendent deux pour le prix d'un... Comme ça, t'as un véhicule de réserve... Ah ouais, finalement, ils sont 'âchement malins, ces marketeurs. Ils pensent vraiment à tout. Et aussi au bonheur du consommateur. Comme quoi, ça sert d'avoir fait des études de communication. Moi qui justement en doutait, depuis quelque temps...   Nan, sérieux, c'est décidément un beau métier, marketeur. Non, vous trouvez pas ? Quand même...

Posté par Ferdiebear à 01:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Treize à la douzaine !

    Et la prochaine promo

    Ce sera une maison à Fontainebleau et pour un euro de plus, l'appart à Brie Comte Robert ? C'est ça ?

    Posté par Cityzen, 23 mai 2007 à 11:18 | | Répondre
  • Avant la maison, perso, j'opterais plutôt pour l'assurance. Genre : pour un scooter 125 cc assuré, et 1 € de plus, l'assurance du scooter 50 cc offerte ! Au moins, ce serait cohérent avec la promo précédente, et utile qui plus est.
    Mébon, sinon, la maison, c'est vrai, c'est pas con...

    Posté par Ferdie, 23 juin 2007 à 18:03 | | Répondre
Nouveau commentaire